Site Loader
Philippe Lemoine et Nicolas Schimel à l'occasion d'une tribune pour Le Figaro
Temps de lecture : < 1 minute

« Les droits de succession n’améliorent pas la mobilité sociale ». Au cours de nos recherches sur la valeur créée par le conseil financier, nous découvrons de nombreux travaux – souvent faits par des auteurs anglo-saxons- qui donnent des éclairages originaux. L’un d’entre eux nous a inspiré cette tribune dans  Le Figaro écrite avec Philippe Lemoine qui invite à réfléchir sur l’utilité sociale des droits de succession.

 

TRIBUNE – Les droits de succession sont un impôt particulièrement impopulaire. À partir des travaux de l’économiste britannique Gregory Clark, les auteurs Philippe Lemoine et Nicolas Schimel démontrent qu’ils ne sont pas efficaces.

Les droits de succession sont un impôt remarquablement impopulaire auprès des Français. Ainsi, d’après une étude du Credoc pour France Stratégie en 2017, 87 % des Français pensaient qu’ils devraient être réduits, et, d’après un sondage OpinionWay publié en 2018, 80 % des Français sont tout simplement opposés aux droits de succession. Les gens considèrent qu’il est injuste de taxer un patrimoine que le défunt a constitué grâce à des revenus qui ont déjà été imposés de son vivant.

Les partisans des droits de succession répondent que cet impôt est au contraire le plus juste qui soit. Ils font valoir que, dans une société méritocratique, les différences de richesse sont acceptables, mais seulement à condition qu’elles soient le résultat du talent et de l’effort, pas du hasard de la naissance.

Cliquez pour noter cet article !
[Total: 0 Moyenne: 0]

Post Author: Le Blog de la Téléconsultation Financière

Filib' : la téléconsultation financière pour les salariés

Laisser un commentaire