Site Loader
Temps de lecture : 2 minutes

Qu’est ce que l’optimisation financière ?

L’optimisation financière consiste à augmenter les ressources financières nettes d’une personne ou d’une famille grâce à quatre leviers  :

  • détecter des erreurs en sa défaveur ou  des droits qu’il peut exercer
  • utiliser à son bénéfice  les options qui lui sont accessibles.  En termes de régime social, de fiscalité et de modalités de détention de son patrimoine financier, immobilier ou professionnel.
  • rentabiliser sa capacité d’épargne et de prise de risque  à travers des schémas d’investissement et d’endettement performants.
  • utiliser pleinement  la liberté de choix et la concurrence parmi les fournisseurs de produits et services financiers

Dit autrement l’optimisation financière permet de gagner de l’argent par le simple fait de mieux gérer la dimension financière de son existence. Et sans avoir à fournir plus d’efforts, changer de métier, ou diminuer sa consommation.

Optimisation financière et optimisation fiscale

L’optimisation fiscale a une portée plus limitée que l’optimisation financière. Son objectif est uniquement la minimisation du paiement des impôts et taxes. Ce champ plus restreint, et les ressorts psychologiques qu’elle met en jeu (la « satisfaction » de subir une moindre pression fiscale peut biaiser la prise de décision d’un particulier) en font un outil à manipuler avec précaution. D’ailleurs beaucoup d’investissements de défiscalisation ne sont pas in fine des schémas économiques performants.

L’optimisation financière utilise certes des outils de l’optimisation fiscale, mais sans en faire un but en soi (un accroissement de revenus peut générer une hausse des impôts payés). Et s’appuie sur une palette plus large de moyens et de techniques, qui la rendent efficace dans beaucoup plus de situations.

Ainsi l’optimisation des revenus à la retraite (optimisation des dates de départ, dispositifs de cumul emploi retraite, rachats de trimestre…) repose marginalement sur la fiscalité . De même l’instauration de la « flat tax » (ou « PFU ») sur l’épargne vise à concentrer les efforts d’optimisation d’un placement  sur la recherche de la rentabilité intrinsèque en limitant le biais fiscal. Enfin le bénéfice des schémas de transmission, notamment lorsqu’ils sont anticipés, reposent avant tout sur l’utilité des sommes reçues pour le donataire ou l’héritier.

Optimiser financièrement… comme une entreprise

Dans un passé pas si lointain on a pu gérer une PME en se concentrant sur les aspects opérationnels: clients, production, gestion des hommes. Personne aujourd’hui  n’imaginerait bien piloter une entreprise sans porter une attention aux aspects sociaux, fiscaux, juridiques ou à la gestion de sa trésorerie ou de son endettement. Et la différence entre une entreprise « bien gérée » ou « mal gérée » sur le plan financier semble assez intuitive.

La complexité de l’environnement, et la multiplicité des choix auquel fait face aujourd’hui un particulier rend d’une certaine manière chacun « entrepreneur de sa propre vie ». L’optimisation financière accompagne alors  cette évolution, en créant des ressources supplémentaires par le simple fait de bien gérer ses finances.

Auteur : Nicolas Schimel

Cliquez pour noter cet article !
[Total: 1 Moyenne: 5]

Post Author: Le Blog de la Téléconsultation Financière

Filib' : la téléconsultation financière pour les salariés

One Reply to “L’optimisation financière pour les particuliers : définition et discussion”

  1. un article de référence à faire lire dans toutes les écoles de gestion de patrimoine

Laisser un commentaire